Notre Identité en construction

Quel sens pour la recherche d'une identité en construction ?

Celui de " Continuer à commencer sans cesse".

Amis de la métaphore, ce symbole libérateur des argumentations cérébrales restrictives : voici de quoi "méditer" à notre sujet.

 

Si Synchronies était une légende, ce serait la légende indienne des aveugles et de l’éléphant qui met en valeur l'esprit d'inclusivité et entraîne une collaboration au service de l'ensemble et non exclusivement au service de sa propre vérité.

Selon l'Esprit d'inclusivité : Synchronies ne peut être définie par une partie : le poète, le romancier, le diariste de littérature prolétarienne, le conseiller en jardinage... ou autres, elle forme un tout à conserver solidement par les attraits de ses différences et complémentarités.

 

Si Synchronies avait son siège à New York, elle serait saluée pour son style japonais très en vogue là-bas, le Wabi-Sabi, soit ce style de déco mettant en scène "la beauté imparfaite de l'artisanat"...

 

 

Si Synchronies devait honorer le Saint Patron des éditeurs, elle suivrait les préceptes de Don Bosco et sa devise salésienne : « Da mihi animas, caetera tolle » traduite littéralement par « donne-moi des âmes et prends le reste », souci de commerce aux âmes et non de commerce tout court.

Les moqueurs, un adhérent-consommateur ? pour l'instant il n'en existe aucun, nos cogitations sont purement préventives, pourraient contre-argumenter en disant : "Synchronies, votre gestation ( à savoir la naissance d'un nouvel ouvrage en voie de parution) approche la durée de celle des "éléphantEs"... Prenez garde, " nous pouvons faire montre de défense, de mémoire aussi... et nous gardons un digne sourire d'ivoire étincelant dans la jungle des misérables assauts humains...

Nous ne craignons pas les douches froides administrées, rarement mais parfois, par ceux qui, trompe en avant, nous éclaboussent en barrissant de jubilation morbide. 

De la lourdeur pachydermique disiez-vous dans notre fonctionnement ? Qui sait ? peut-être celle du poids des mots et de la sagesse des actes.

 

Cette métaphore issue de la légende en synchronies, ne doit donc rien au hasard, vous l'aurez aisément compris. Elle est simplement métacommunicante.

 

Bienvenue à tout cornac ! (non, ce n'est pas un gros mot, mais un guide bienveillant)

Merci à Wikipedia qui nous le définit : Un cornac (dérivé du mot indien cornaca), ou mahout, est à la fois le maître, le guide et le soigneur de l'éléphant. On est cornac de génération en génération. Normalement un cornac s'occupe d'un seul éléphant au cours de sa vie. Cette relation entre l'homme et l'animal est particulièrement développée en Asie où l'éléphant reste encore un moyen de transport de matériaux dans les zones difficiles.

Le cornac est assis sur le cou de l'animal et communique avec son éléphant par l'intermédiaire de mots, de gestes et de mouvements de pieds. Ainsi un éléphant peut être dressé pour réagir à une cinquantaine de mots.

Par extension, un cornac désigne une personne qui introduit, guide une autre personne.

 

Août 2019 : depuis le moment où le texte ci-dessus a été écrit, inspiré par un Ganesh mascotte, 3 nouvellistes nous ont rejoint et un romancier dessinateur... 

 

Comment nous joindre

Editions Associatives Synchronies

Familles-Rurales
Lieu dit Auriac

46100 CORN

synchronies46@orange.fr

Téléphone : 05 65 33 46 48

Actualités

 Réservez le samedi 5 octobre !

la 2nde édition des Chemins d'auteurs se tiendra à Corn (46) au hameau d'Auriac. Au programme: dédicaces, contes, lectures, causerie-débat, plateau rado avec Antenne d'Oc, expo...

 

 Retrouvez les auteurs de Résurgences, Fauves du Causse et Rosine en DEDICACES à Cahors, Figeac, Prayssac et Aurillac en juin et juillet. Mardi 11 juin sur Antenne d'Oc !

Les nouvelles parutions 2019 :

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
{{ ©2015 synchronies }}