Bienvenue aux Editions Associatives Synchronies - Familles Rurales

Pour que le livre papier continue d'exister à travers des productions lotoises,
Pour que les lettres circulent sans buter contre les chiffres souvent stérilisants, handicapants,
Pour que l'humble parmi les humbles continue à avoir droit d'expression et son lectorat potentiel,
Pour éviter les écueils d'une maison d'édition classique, à savoir le dumping des ventes et les prises de risque démultipliées par le caractère méconnu des auteurs éligibles dans notre aventure,  
Pour rassembler les initiatives locales menacées par le grand laminage de la mondialisation non humaniste,
Dans un esprit de coopération, mutualisation, où les groupements d'intérêt seront nourris des moyens humains et matériels ainsi que de l'usage de l'intelligence collective, nous oeuvrons
 
 * pour offrir un accompagnement à l'écriture permettant :  
 
- le secrétariat d'auteur : lecture et correction des manuscrits ;
- la diffusion à faible coût à l'intérieur de réseaux alternatifs ;
- la visibilité en envisageant la souscription/ bon de commande pour le lancement ;
- la mise en forme graphique d'un ouvrage ;
et, grâce à une part considérable de valorisation de bénévoles passionnés, sérieux, travailleurs et actifs,  
 
 * proposer ce service aux auteurs bien en deça du coût de revient réel.
 
Nous ne sommes pas concurrentiels, car, nous offrons ce service à nos adhérents.
Nous ne trahissons pas la clause du but non lucratif de l'association loi 1901, car nous ne dégagerons aucun bénéfice.
Si vous participez de notre démarche, faites-nous confiance en dirigeant vers notre équipe les manuscrits que vous souhaiteriez faire paraître mais que vous n'avez pas l'énergie de faire émerger seul.
Recherche de définition d'identité de l'association Synchronies Si Synchronies était une légende, ce serait la légende indienne des aveugles et de l’éléphant qui met en valeur l'esprit d'inclusivité et entraîne une collaboration au service de l'ensemble et non exclusivement au service de sa propre vérité. Selon l'Esprit d'inclusivité : Synchronies ne peut être définie par une partie : le poète, le romancier, le diariste de littérature prolétarienne, le conseiller en jardinage...ou autres, elle forme un tout à conserver solidement par les attraits de ses différences et complémentarités. Si Synchronies avait son siège à New York, elle serait saluée pour son style japonais très en vogue là-bas, le Wabi-Sabi, soit ce style de déco mettant en scène "la beauté imparfaite de l'artisanat"... Si Synchronies devait honorer le Saint Patron des éditeurs, elle suivrait les préceptes de Don Bosco et sa devise salésienne : « Da mihi animas, caetera tolle » traduite littéralement par « donne-moi des âmes et prends le reste », souci de commerce aux âmes et non de commerce tout court. Fable indienne : les aveugles et l’éléphant Un jour de grand soleil, Six aveugles originaires de l’Hindoustan, Instruits et curieux, Désiraient, pour la première fois, Rencontrer un éléphant Afin de compléter leur savoir… Le premier s’approcha de l’éléphant Et, alors qu’il glissait Contre son flanc vaste et robuste, Il s’exclama : « Dieu me bénisse, Un éléphant est comme un mur ! ». Le deuxième, tâtant une défense S’écria « Oh ! Oh ! Rond, lisse et pointu! Selon moi, cet éléphant Ressemble à une lance ! » Le troisième se dirigea vers l’animal, Pris la trompe ondulante Dans ses mains et dit : «Pour moi, l’éléphant est comme un serpent». Le quatrième tendit une main impatiente, Palpa le genou Et fut convaincu qu’un éléphant Ressemblait à un arbre ! Le cinquième s’étant saisi par hasard de l’oreille, dit : « Même pour le plus aveugle des aveugles, Cette merveille d’éléphant Est semblable à un éventail ! » Le sixième chercha à tâtons l’animal Et, s’emparant de la queue qui balayait l’air, Perçu quelque chose de familier : «Je vois, dit-il, l’éléphant est comme une corde !» Alors, les 6 aveugles Discutèrent longtemps et passionnément, Tombant chacun dans un excès ou un autre, Insistant sur ce qu’il croyait exact. Ils semblaient ne pas s’entendre, Lorsqu’un sage, qui passait par-là, Les entendit argumenter. « Qu’est-ce vous agite tant ? » dit-il. « Nous ne pouvons pas nous mettre d’accord Pour dire à quoi ressemble l’éléphant ! » Et chacun d’eux lui dit ce qu’il pensait à ce sujet. Le sage, avec son petit sourire, leur expliqua : « Vous avez tous dit vrai ! Si chacun de vous décrit l’éléphant Si différemment, C’est parce que chacun a touché Une partie de l’animal très différente ! L’éléphant à réellement les traits Que vous avez tous décrits. » « Oooooooh ! » exclama chacun. Et la discussion s’arrêta net ! Et ils furent tous heureux d’avoir dit la réalité, Car chacun détenait une part de vérité. La morale de cette histoire  est évidente: il faut se garder d’identifier son propre point de vue, nécessairement limité et partiel, à la réalité globale. Cela évite le ridicule des doctrinaires et des fanatiques, persuadés d’avoir chacun LA vérité et qui se disputent sans fin – sans fin parce qu’en fait, chacun est en possession d’une partie de la vérité, et que donc tous ont raison quant à ce qu’ils ont expérimenté chacun de son côté – et tous ont tort quand ils prétendent réduire la réalité totale à leur expérience fragmentaire. L’autre leçon est qu’une fois que chacun a accepté d’avoir une partie seulement de la vérité, chacun peut ensuite admettre que les autres ont, eux aussi, une partie de la vérité, et donc entretenir avec les autres un respect mutuel. La vérité n’est alors jamais possédée par une seule personne, en excluant les autres de sa jouissance, non, elle serait ce qui adviendrait après une réflexion collective, une mise en commun de la part de vérité de chacun, pour en faire un tout !!!

Comment nous joindre

Editions Associatives Synchronies

Familles-Rurales
Lieu dit Auriac

46100 CORN

synchronies46@orange.fr

Téléphone : 05 65 33 46 48

Actualités

- 22 et 23 septembre :

Les rencontres de Corn (46), "Les chemins d'auteurs"

- août 2018 : réédition du recueil de poésies "Se nourrir de nuages" d'Alain Adam

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
{{ ©2015 synchronies }}